AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Info] Das letzte Stück Freiheit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
M-Billy
Heilig
avatar

Féminin Nombre de messages : 4514
Age : 20
Localisation : *Là ou ils sont... je suis*
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: [Info] Das letzte Stück Freiheit   Jeu 24 Sep 2009 - 7:39

KÖLNER STADT- ANZEIGER Zweieinhalb Jahre sind seit Eurer letzten Platte vergangen. Hat Euch die Pause gut getan?

BILL KAULITZ Wir hatten überhaupt keinen Urlaub, sind durch Nordamerika getourt und haben fast ein Jahr lang am Album gefeilt. Aber hierzulande haben wir bewusst versucht, ein bisschen abzutauchen.

Warum das?

BILL Ich konnte zum Schluss meine eigene Fresse nicht mehr sehen und meinen eigenen Namen nicht mehr hören. Ich dachte „Bitte, Leute, schreibt mal über jemand Anderen“. Ich wollte meine Ruhe haben und mich aufs Musikmachen konzentrieren.

Was ist von Eurem Privatleben überhaupt noch übrig?

BILL Nichts.

Oje, ist das wirklich so?

BILL Ist so. Privatleben in dem Sinne haben wir nicht. Mit der Familie mal ein Eis essen - das geht nicht. Der einzige Moment am Tag, an dem wir alleine sind, ist im Auto. Deshalb wollten wir unbedingt den Führerschein haben. Das eigene Auto ist das letzte Stück Freiheit, das uns geblieben ist.


Das klingt aber ein bisschen traurig, nach dem Motto „Nur im Auto sind wir wir selbst“.

BILL Ja, das ist es auch. Gerade in diesem Jahr, in dem wir nicht auf Tour sondern nur im Studio waren, ist uns erst so richtig klargeworden, was wir alles aufgegeben haben. Aber trotzdem würden wir die Entscheidung immer wieder so treffen. Auf dem Level, auf dem wir jetzt sind, geht einfach nicht beides. Man muss das in Kauf nehmen. Man kriegt ja auch ganz viel zurück. Manchmal stehe ich im Studio, singe und denke „Krass, und dafür kriegst du auch noch Geld“. Darüber bin ich total glücklich. Ich muss nichts machen, worauf ich keine Lust habe.

Wie verbringt ihr Eure Freizeit?

BILL Eigentlich mit arbeiten. Wir müssen immer lachen, wenn wir lesen „Die Maschinerie Tokio Hotel“. Das ist alles Bullshit. Wir haben unser Team, aber im Grunde machen Tom und ich alles alleine. Wir haben uns selber Leute zusammengestellt, die quasi unsere Werkzeuge sind. Aber es ist unsere Band. Tom und ich haben Tokio Hotel gegründet, und ich will die Entscheidungen über die Band niemandem überlassen.


„Automatisch“ heißt die neue Single. Worum geht es in dem Stück?

BILL Man benutzt dieses Wort wirklich ständig, tausend Sachen im Leben passieren automatisch. Abgesehen von der Liebe. Die darf nicht automatisch sein.

Wobei viele Beziehungen auch nur noch auf Autopilot laufen.

TOM Ja. Ich kann mir das nicht vorstellen, so lange mit einem anderen Menschen zusammen zu sein. Ich habe ja sowieso ein Problem mit langen Beziehungen und finde es extrem wichtig, dass man für den anderen interessant bleibt und den anderen auch immer interessant findet. Ich könnte mir nie vorstellen, mit einer Frau zusammen zu wohnen.

Echt nicht?

BILL Ich schon. Wenn ich verliebt bin, dann ist mir alles egal. Dann packe ich meine Tasche und ziehe sofort woanders ein.

TOM Vergiss es, Bill. Wir werden unser ganzes Leben lang zusammen wohnen.

BILL Ja, aber dann müssen wir in die Mitte eine Schiebetür in die Wohnung bauen. Auf der einen Seite wohne dann ich mit meiner Freundin. Und auf der anderen Seite wohnst du.

Ihr teilt Euch also ein Haus?

BILL Ja. Ich kann mir nicht vorstellen, dass das je anders wäre. Wir könnten uns nie trennen. Es hat jeder sein Badezimmer und Schlafzimmer, aber sonst sind wir den ganzen Tag zusammen.

Bill, bist Du im Moment verliebt?

BILL Nein, dabei würde ich mir das so sehr wünschen. Mir ist das schon echt unangenehm, immer die gleiche Antwort geben zu müssen. Aber im Moment ist niemand da. Ich wäre so gerne verliebt. Aber das ist wahrscheinlich das Letzte, was in meinem Leben passieren wird.

Wieso glaubst Du das?

BILL Viele Leute spielen mir was vor, wenn ich die kennen lerne. Die rattern dann so einen Text runter. Aber ich kann es auch nicht erwarten, dass sich Leute ernsthaft auf mich einlassen. Wenn ich irgendwo hinkomme, dann sehen die Bill Kaulitz. Die meisten haben gleich Dollarzeichen in den Augen und wollen mir irgendwas anbieten, so nach dem Motto „Ich bin Designerin, kannst du mein T-Shirt mal anziehen?“ Das ist so ekelhaft!

TOM Wir haben nicht einen neuen Freund in den vergangenen vier Jahren dazubekommen. Erstens kann man den Leuten nicht mehr so schnell trauen, zweitens ist alles immer so flüchtig und schnell, dass man meist an der Oberfläche bleibt.

BILL Es ist ganz selten, dass ich mal normale Leute kennen lerne. Toll ist es, wenn ich jemandem begegne, der zehn Jahre ohne Fernseher in den Bergen gelebt hat und sagt „Tokio Hotel? Habe ich noch nie gehört“. Da denke ich immer „Ja! Danke“.

Bill, wahrscheinlich denken bei Dir viele Mädels auch, dass Du gar nicht an ihnen, sondern an Jungs interessiert bist. Nervt das?

BILL Nee, nerven tut das nicht. Mich hat das sowieso schon mein ganzes Leben lang begleitet. Auch in der Schulzeit war es nicht anders.

TOM Wobei Mädels eher selten dachten, dass Bill schwul ist. An Angeboten hat es bei ihm nie gefehlt. Es war eher so, dass die Typen gedacht haben, dass er schwul ist.

BILL Und viele Typen haben sich gedisst gefühlt, wenn ich eine Frau abgekriegt habe und sie nicht. Weil ich ja so unmännlich sei. Das war immer ein großes Problem.

Hätten Männer bei Dir Chancen?

Bill Nee, ich bin auf Frauen festgelegt. Ich hatte noch was mit einem Jungen, ich habe noch nie Erfahrungen mit Männern gesammelt...

...und möchtest das auch nicht nachholen?

BILL Also bis jetzt habe ich noch kein Interesse in diese Richtung entdeckt (lacht).

Ihr seid auch in den USA inzwischen sehr erfolgreich. Werdet ihr dort anders wahrgenommen als in Deutschland?

BILL Ja, im Ausland kam zuerst die Musik und dann all die anderen Geschichten. In Deutschland ist es umgekehrt, da sind wir Boulevard. Woanders lassen sich die Leute zwar auch darüber aus, dass der Sänger von Tokio Hotel aussieht wie ne Schwuchtel, aber sie hören wenigstens vorher unsere Songs.

Macht Ihr Euch Sorgen, dass es irgendwann mal nicht so rund laufen könnte?

BILL Hmm. Egal, was passiert, wir haben wirklich sehr lange durchgehalten und viel bewiesen. Viele hatten uns damals als One Hit Wonder gesehen und sich geirrt. Ich glaube aber auch, dass es Höhen und Tiefen gibt. Es gab ja auch schon Momente, in denen es ein bisschen zurückging. Kann ja sein, dass „Humanoid“ als Platte jetzt nicht so funktioniert, aber dann macht man halt die nächste. Ich würde nicht so schnell aufgeben.

Was macht ihr mit dem ganzen Geld?

BILL Wer richtig reich werden will, der muss Fußballer oder Rennfahrer werden. Die machen richtig Holz. Im Musikbusiness wird wahnsinnig übertrieben, es gab die wildesten Spekulationen darüber, was wir angeblich alles verdienen. Von den 30 Euro, die ein Konzertticket kostet, kriege ich nur einen winzigen Bruchteil. Wir haben ja auch Kosten. Zum Beispiel haben wir gerade ein Video in Südafrika gedreht, das wir selbst finanzieren. Wir bezahlen auch unser komplettes Team. Unsere Ausgaben sind extrem.

TOM Bill und ich haben noch kein Haus, kein Grundstück und keine Yacht gekauft. Wir wohnen zur Miete.

Bald ist eure erste Bundestagswahl. Interessiert ihr euch für Politik?

BILL Wir sind normal interessiert, würde ich sagen. Wir kriegen nicht übermäßig viel mit, Politik lässt uns aber auch nicht kalt.

Mögt ihr Angela Merkel?

BILL Ich will die Leute nicht groß beeinflussen, aber ja, ich finde Angela Merkel gut. Bis jetzt schlägt sie sich wirklich gut. Und im Gegensatz zu anderen ist die auch noch tierisch sympathisch. Sie wirkt wie eine liebevolle Mutti.

Das Gespräch führte Steffen Rüth

Source : http://www.ksta.de/html/artikel/1246883932521.shtml


Tokio Hotel - The last bit of freedom
Created 23.09.09, 10:20 p.m., updated 23.09.09, 11:49

The twin brothers Bill and Tom Kaulitz from the band Tokio Hotel are for years one of Germany's most successful musicians. In the interview, they talk about their lack of privacy, their new single and Angela Merkel.

Kölner Stadt-Anzeiger: Two and a half years have passed since your last record. Have you taken a good break?

BILL KAULITZ: We had absolutely no vacation, we toured through North America and have spent nearly a year working on the album. But in this country, we have consciously tried to hide a bit.

Why is that?

BILL: I could finally not see my own mug and no longer hear my own name. I thought "Please, people, write about someone else sometimes." I wanted to have my peace and to concentrate on making music.

What is left of your personal life?

BILL: Nothing.

Uh-oh, is it really so?

BILL: It is. In a sense we have no private life. To eat an ice cream once with the family - you can not. The only moment in the day when we are alone is in the car. Hence we really wanted to have our driving license. One’s own car is the last piece of freedom, that has stayed with us.

But that sounds a bit sad, to say, "Only in the car we are ourselves."

BILL: Yes, that's it exactly. Just this year, in which we were not on tour but only in the studio, it has only become clear to us what all we have given up. But nevertheless we would make same the decision again and again. At the level at which we are now, we simply can not do both. One must that take into account. One also gets much back. Sometimes I'm in the studio, singing and think, "Awesome, and for this you'll get even more money." Furthermore, I am totally happy. I don‘t need to do anything whereupon I have no interest.

How do you spend your free time?

BILL: Actually, working. We must always laugh when we read "The machinery of Tokio Hotel.” This is all bullshit. We have our team, but Tom and I basically do everything alone. We ourselves collected people who are virtually our tools. But it is our band. Tom and I founded Tokio Hotel, and I will not leave the decisions about the band up to anyone.

"Automatic" is the new single. What‘s the piece about?

BILL: One really uses that word constantly, a thousand things in life happen automatically. Apart from love. Which should not be automatic.

Many relationships also run only on autopilot.

TOM: Yes. I can not imagine that, to be together with another person for so long. Anyway I have a problem with long-term relationships and find it extremely important that you remain interesting to the other and the other always finds you interesting. I could never imagine living together with a woman.

Really no?

BILL: I can. When I'm in love, then I do not care about anything. Then I pack my bags and immediately set up a elsewhere.

TOM: Forget it, Bill. We’re gonna live together all our lives.

BILL: Yes, but then we have to build a sliding door in the middle of the apartment. On one side, I’ll live with my girlfriend. And you on the other side.

So you share your house?

BILL: Yes. I can not imagine it otherwise. We could never separate ourselves. We have our own bathroom and bedroom, but otherwise we are together all day.

Bill, are you in love at the moment?

BILL: No, though I wish to be so much. I am already really displeased, I must always give the same answer. But at the moment there is no one. I want so much to be in love. But this is probably the last thing that will happen in my life.

Why do you believe this?

BILL: Many people tell that to me if I get to know them. Then they rattle such a text under it. But I can also not expect that people will seriously get involved in me. If I go somewhere, they see Bill Kaulitz. Most have dollar signs in their eyes and want to offer something to me, give me some line like "I am a designer, would you wear my T-shirt sometime?“ This is so revolting!

TOM: We did not make any new friends in the past four years. First you cannot trust people so fast any more, secondly everything is always so brief and quick that it all mostly remains superficial.

BILL: It is once in a blue moon that I get to know normal people. Is it great if I meet somebody who has lived for ten years without television in the mountains and does "Tokio Hotel? I never heard of them“. Cuz I always think "Yes! Thank you“.

Bill, a lot of girls probably think that you are not interested at all in them, but to guys. Does this irritate you?

BILL: No, it doesn't irritate me. This has been something that's happened my whole life. Also in school it was no different.

TOM: And girls rather seldom think that Bill is gay. There have never been not enough offers with him. It was more that certain guys have thought that he is gay.

BILL: And many guys have felt dissed if I got a girl and they didn't. Because I am so unmanly. This was always a big problem.

Would men have chances with you?

BILL: No, I am into women. I've done nothing with a boy, I have never had experiences with men...

... and do you not want to make up for that?

BILL: So far I have found no interest in that direction (laughs).

You are also very successful in the USA right now. Are you perceived differently there than in Germany?

BILL: Yes, abroad first came the music and then all the other stories. In Germany the situation is reversed, there we are a boulevard (?). Though sometimes there people also speak about the fact that the singer of Tokio Hotel looks like a queer, but they hear our songs first at least.

Do you sometimes worry that your career won't last?

BILL: Hmm. Whatever happens, we have held out a really long time and have proved a lot. At the beginning, many thought we were a one hit wonder and have been proved wrong. However, I also think that there are highs and lows. There were already moments at which our fame decreased a little bit. It could be that "Humanoid" will not do well, but then the next album will. I would not surrender so fast.

What do you do with all your money?

BILL: If you want to become really rich, you have to become a footballer or race car driver. They make a lot of money. In the music business it is incredibly exaggerated, there were the wildest speculations about everything we earn. From the 30 euros which a concert ticket costs I get only a tiny fraction. We have also costs. For example, we just shot a video in South Africa which we financed ourselves. We also pay our whole team. Our cost issues are extreme.

TOM: Bill and I still haven't bought a house, property or a yacht. We rent everything.

Soon are your first parliamentary elections. Are you interested in politics?

BILL: We are interested normally, I'd say. We do not get excessively into it, however, politics don't leave us cold.

Do you like Angela Merkel?

BILL: I do not want to influence the people largely, but, yes, I find Angela Merkel good. Till present she's fought really well. And in contrast to the other guys, she's still likeable. She acts like an affectionate mother.

Translation by th_cult




Tokio Hotel : Ce qu’il reste de liberté.
Créé le 23.09.09 à 22h20 et actualisé le 23.09.09 à 11h49.

Les frères jumeaux Bill et Tom Kaulitz du groupe Tokio Hotel sont depuis 4 ans, les musiciens qui ont le plus de succès en Allemagne. Dans cette interview, ils parlent de leur manque d’intimité, de leur nouveau single et d’Angela Merkel.

Kölner Stadt-Anzeiger : Deux ans et demi se sont écoulés depuis votre dernier album. Est-ce que vous avez fait une bonne pause ?
Bill Kaulitz : Nous n’avons absolument pas pris de vacances. Nous étions en tournée en Amérique du Nord et on a passé presque un an à travailler sur l’album. Mais dans ce pays, on a constamment essayé de se cacher un peu.
Pourquoi ça ?
Bill : Je ne pouvais plus voir mon propre mug ni entendre mon propre nom. Je pensais « S’il vous plaît, écrivez à propos de quelqu’un d’autre ». Je voulais pouvoir retrouver ma tranquillité et me concentrer sur ma musique.
Que reste-t-il de votre vie personnelle ?
Bill : Rien.
Oh oh, vraiment ?
Bill : Oui c’est vrai. Nous n’avons plus de vie privée dans un sens. Manger une glace avec ma famille comme avant, on ne peut plus. Le seul moment dans la journée où nous sommes seuls, c’est dans la voiture. Donc c’est pour ça qu’on voulait absolument passer notre permis. Avoir sa voiture, c’est le meilleur moyen d’avoir un peu de paix. C’est tout ce qu’il nous reste.
Mais c’est un peu triste ça, de dire « Nous ne sommes nous-mêmes qu’en voiture ».
Bill : Oui c’est ça exactement. Juste cette année, durant laquelle on n’a pas été en tournée mais seulement en studio, on a réalisé tout ce qu’on avait abandonné. Mais pourtant on reprendrait les mêmes décisions si c’était à refaire. Au niveau où on est maintenant, on ne peut pas avoir les deux. Un seul doit être pris en compte. Et l’autre doit rester en arrière. Des fois quand je suis en studio en train de chanter, je pense « Super, et je gagnerai encore plus d’argent pour ça ». A part ça, je suis parfaitement heureux. Je n’ai pas besoin de faire quelque chose où je n’ai pas d’intérêt.
Comment passez-vous votre temps libre ?
Bill : En travaillant en fait. Nous rions toujours quand on lit « La machine Tokio Hotel ». Ce sont des conneries. On a notre équipe mais Tom et moi, on fait pratiquement tout tout seul. On rassemble nous-mêmes les gens qui sont virtuellement nos instruments. Mais c’est notre groupe. Tom et moi, on a fondé Tokio Hotel et je ne laisserai pas quelqu’un d’autre prendre les décisions en ce qui concerne le groupe.
« Automatic » c’est le nouveau single. De quoi parle-t-il ?
Bill : On utilise ce mot en permanence, un millier de choses arrivent ans la vie de façon automatique. Sauf en amour. C’est la seule chose qui ne devrait pas être automatique.
Beaucoup de relations ne sont également basées que sur un pilotage automatique.
Tom : Oui. Je n’arrive pas à imaginer ça, d’être ensemble avec la même personne pendant si longtemps. J’ai un problème avec les relations de longues durées de toute façon, et je trouve que c’est extrêmement important de rester intéressé par l’autre et que l’autre s’intéresse toujours à vous. Je ne peux pas m’imaginer vivre avec la même femme.
Non vraiment ?
Bill : Moi je pourrais. Quand je suis amoureux, je ne m’occupe plus de rien. Je ferai mon sac et m’installerais tout de suite autre part.
Tom : Oublie ça Bill. On va passer la vie ensemble.
Bill : D’accord mais on devra construire une porte coulissante au milieu de l’appartement. D’un côté je vivrai avec ma copine et toi, tu seras de l’autre côté.
Donc vous partagez un appartement ?
Bill : Oui. Je ne peux pas l’imaginer autrement. On ne pourrait jamais se séparer. On a notre propre salle de bain et notre propre chambre mais sinon, on passe toute la journée ensemble.
Bill, est-ce que tu es amoureux en ce moment ?
Bill : Non, mais j’aimerais bien l’être. Je suis déjà mécontent, je donne toujours la même réponse. Mais en ce moment, je ne suis avec personne. Je veux vraiment tomber amoureux ; mais ça sera probablement la dernière chose qui arrivera dans ma vie.
Pourquoi est-ce que tu penses cela ?
Bill : Plusieurs personnes me le disent quand je commence à les connaître. Après ils jacassent là-dessus. Mais je ne peux pas non plus attendre que les gens s’intéressent réellement à moi. Quand je vais quelque part, ils voient Bill Kaulitz. La plupart ont des dollars qui brillent dans leurs yeux et ils veulent m’offrir des tas de choses, comme des fois « Je suis créateur, tu voudrais bien porter mon tee-shirt de temps en temps ? ». C’est révoltant !
Tom : On ne s’est pas fait de nouveaux amis durant ces 4 dernières années. Déjà parce qu’on ne peut pas faire confiance aux gens si rapidement, et ensuite, parce que tout va très vite que les échanges restent superficiels.
Bill : C’est une fois tous les 36 du mois que je rencontre des gens normaux. C’est génial si je rencontre quelqu’un qui vit dans les montagnes depuis 10 ans sans télé et me dis « Tokio Hotel ? Je n’ai jamais entendu parler d’eux ». A ce moment-là, je penserais « Oh oui, merci ! ».
Bill, beaucoup de filles pensent sûrement qu’elles ne vous intéressent pas, mais que ce sont plutôt les garçons. Est-ce que ça vous énerve ?
Bill : Non ça ne m’énerve pas. C’est quelque chose que j’ai connu toute ma vie. A l’école c’était la même chose.
Tom : Et les filles pensent rarement qu’il est gai. Il n’y a jamais eu autant de candidates à ses pieds. C’était plus les mecs qui pensaient qu’il était gai.
Bill : Et les gars se sentent en concurrence si je sors avec une fille sans qu’eux n’y réussissent. Parce que je n’ai pas peur. Ca a toujours été un grand problème.
Est-ce que les hommes auraient une chance avec vous ?
Bill : Non, ce sont les femmes qui m’intéressent. Je n’ai rien fait avec un garçon, je n’ai jamais eu d’expériences avec des hommes …
… Et est-ce que vous seriez intéressé par cet aspect ?
Bill : Jusqu’à présent je n’ai pas trouvé cette possibilité envisageable. (rires).
Vous êtes aussi actuellement très populaires aux USA. Est-ce que vous êtes perçus différemment là-bas qu’ici, en Allemagne ?
Bill : Oui, d’abord ça a été la musique qui s’est développée à l’étranger puis ensuite, toutes les autres histoires. En Allemagne, la situation est inversée parce qu’on est aux premières loges. Bien que des fois les gens se demandent si le chanteur de Tokio Hotel n’est pas homo, au moins, ils écoutent quand même nos chansons.
Est-ce que des fois, vous vous inquiétez du fait que votre carrière ne dura pas ?
Bill : Mmmh, quoi qu’il arrive, on s’est pas mal sorti depuis un moment et on a prouvé beaucoup de choses. Au début, il y a énormément de gens qui pensaient que nous n’étions qu’un hit et on leur a montré qu’ils se sont trompés. Cependant, je pense aussi qu’il y a des hauts et des bas. Il y a déjà eu des moments où notre célébrité a un peu décliné. Il se peut que Humanoid ne marche pas bien, mais alors, ça sera le tour du prochain. Je ne me rendrais pas si vite.
Qu’est-ce que vous faites avec tout votre argent ?
Bill : Si vous voulez devenir vraiment riche, devenez footballeur ou conducteur de F1. Ils gagnent beaucoup d’argent. Dans le milieu de la musique, tout est incroyablement exagéré, il y a des spéculations de fou à propos de ce que l’on gagne. D’une place de concert à 30€, je ne reçois qu’une toute petite partie. On a aussi des coûts. Par exemple, nous venons de tourner un clip en Afrique du Sud que nous avons-nous-mêmes financé. On paie aussi l’ensemble de notre équipe. Nos dépenses sont extrêmes.
Tom : Bill et moi, nous n’avons toujours acheté de maison ni de propriété ni de yatch. On loue tout.
Bientôt et pour la première fois, vous allez voter pour les élections parlementaires. Est-ce que la politique vous intéresse ?
Bill : On est intéressé en général je dirais. On n’est pas non plus plongé dedans à l’extrême mais les politiciens ne nous laissent pas indifférents.
Est-ce que vous aimez Angela Merkel ?
Bill : Je ne veux pas influencer les gens autour, mais oui, je trouve qu’Angela Merkel est quelqu’un de bien. Jusqu’à aujourd’hui, elle se bat très bien. Par rapport aux autres, elle est tout à fait appréciable. Elle agit comme une mère attentionnée.

Thalie pour le FC Officiel Français
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-Manon-
.
.
avatar

Féminin Nombre de messages : 22905
Age : 22
Localisation : En concert :rêve:
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: [Info] Das letzte Stück Freiheit   Jeu 24 Sep 2009 - 9:31

Je trouve cette itw vraiment magnifique. Je les trouve de plus en plus sincère dans leyur réponses au fil du temps.
Avavnt c'était "nan notre vie est parfaite, rien à dire" et là il commence à avouer qu'ils ont des grand moments de solitude et tout le reste.
En revanche je suis désolé pour eux que ça soit comme ça, j'aurai tellement aimé que ça soit aussi parfait pour eux quil le disaient avant.

"Tom: oublie ça bill, on passera notre vie ensemble"
Oh il est mignon, il veut pas qu'on le sépare de son frère ^^

_________________
«Fais moi croire que tu m'aimes... Juste une nuit»
«Zoom dich zu mir
Ich zoom mich zu dir»


-Haunted-
Facebook
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thforum.net/t31629-fiction-ok-en-cours-haunted
~Sarah~
Humanoid
avatar

Féminin Nombre de messages : 11942
Age : 25
Localisation : Suisse romande mais encore à Humanoid City...
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: Re: [Info] Das letzte Stück Freiheit   Jeu 24 Sep 2009 - 10:09

Ils me font un peu mal au coeur en fait dans cette interview.
Quand ils disent qu'ils sont eux-même que dans la voiture et tout..ça te donne envie de les consoler.
Et oui Tom qui veut pas se séparer de son frère c'est mimi tout plein *gagatise*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninis<3
Heilig
avatar

Féminin Nombre de messages : 3369
Age : 26
Localisation : seine et marne
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: [Info] Das letzte Stück Freiheit   Jeu 24 Sep 2009 - 11:24

interview qui retourne un peu le ventre comme même
ça fait de la peine de lire ça, même si c'est la réalité qu'ils endure tous les jours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://changements-de-vie.skyblog.com
anaïs88
Durch den Monsun
avatar

Féminin Nombre de messages : 577
Age : 25
Localisation : épinal (88)
Date d'inscription : 15/08/2009

MessageSujet: Re: [Info] Das letzte Stück Freiheit   Jeu 24 Sep 2009 - 13:08

... en fait je ne sais pas vraiment comment réagir à cette interview.

deux options se présentent : ahhhhh voila une interview sincère ! je suis contente qu'ils disent enfin ce qu'ils pensent et ce qu'ils ressentent.

et la deuxième : mon dieu mais qu'on les lâches, nous fans, eux les journalistes, quelques jours, quelques semaines ...
c'est totalement impossible, moi même j'avoue que si je les apercevrais ... je ne pourrais m'empêcher d'aller vers eux, car oui ce sont mes idoles, nos idoles, mais je crois que l'on finit par oublier qu'ils sont simplement comme nous, des êtres humains, qui ont parfois besoin de vivre comme tels ...

Imaginez vous, là devant votre ordi, vous vous dites que vous êtes bien, tranquille, imaginez vous un dimanche après-midi, sous un beau soleil, une ballade calme, avec le vent soufflant dans vos cheveux.
Une fois que vous avez réussi, dites vous qu'eux ne peuvent avoir cela ... qu'il y a-t-il de plus horrible que de perdre " sa liberté " ?

Ok j'en fais peut être un peu trop, mais c'est toutes ces images qui me sont venues à la tête en lisant ceci.

Bien sûr, ils ne faut pas oublier qu'ils vivent ce dont ils rêvaient, et ça peu de monde possède cette chance ...



( dsl pour mon roman ^^ )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivai
Schrei
avatar

Féminin Nombre de messages : 196
Age : 37
Localisation : A ton avis?!
Date d'inscription : 11/05/2009

MessageSujet: Re: [Info] Das letzte Stück Freiheit   Jeu 24 Sep 2009 - 14:00

Ca m'a fait mal au coeur, ils donnent l'impression de vivre leur rêve mais dans une cage dorée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/ivyespace
xJoulie
.
.
avatar

Féminin Nombre de messages : 3414
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: [Info] Das letzte Stück Freiheit   Jeu 24 Sep 2009 - 14:21

Merci...
J'aime pas certaines d'autres chose, d'autres si.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twitter.com/xJoulie
ninie73
Übers Ende der Welt
avatar

Féminin Nombre de messages : 2013
Age : 25
Localisation : Chambéry
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: [Info] Das letzte Stück Freiheit   Jeu 24 Sep 2009 - 14:58

Merci Wink j'avoue que cette interview m'a aussi un peu retournée, ils m'ont fait mal au coeur. Rien n'est pire que de perdre sa liberté, mais en même temps, ils l'ont choisi, et ne veulent pas retourner en arrière. Donc, je sais plus trop quoi en penser Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
july09
Durch den Monsun
avatar

Féminin Nombre de messages : 567
Age : 31
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: [Info] Das letzte Stück Freiheit   Jeu 24 Sep 2009 - 15:05

ninie73 a écrit:
Merci Wink j'avoue que cette interview m'a aussi un peu retournée, ils m'ont fait mal au coeur. Rien n'est pire que de perdre sa liberté, mais en même temps, ils l'ont choisi, et ne veulent pas retourner en arrière. Donc, je sais plus trop quoi en penser Neutral

je suis d'accord avec toi... ça fait mal au coeur leur interview, mais en meme temps Bill dit qu'ils ne voudraient rien changer si c'etait a refaire... alors du coup.. je crois juste qu'ils aimeraient que les journalistes et les fans trop envahissantes les laissent tranquils..
Ca doit vraiment pas etre facile tous les jours pour eux... mais le plaisir de la scène doit remporter sur tout je pense.. j'espere pour eux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Info] Das letzte Stück Freiheit   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Info] Das letzte Stück Freiheit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Info] Le FC Philippines organise une fête pour l\'anniversaire de Georg
» [INFO] Bon anniversaire Tom & Bill Kaulitz ! (2010 - 21 ans)
» [VIDEO] TH dans les guignols de l'info du 10 oct 08
» [INFO] Simone Kaulitz s'est marié avec Gordon Thrümper
» [Info et Vote] Tokio Hotel à la Copa MTV : combat contre Jonas Brothers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokio Hotel | Forum Officiel Francophone :: Tokio Hotel - Médias :: Presse :: Interviews-
Sauter vers: