AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Divers] Magazines Allemand.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lo.
Übers Ende der Welt
avatar

Féminin Nombre de messages : 1648
Age : 27
Localisation : Blois/Châteaudun
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: [Divers] Magazines Allemand.   Ven 13 Nov 2009 - 22:20

Schuss (Nov/Dec 2006)





Vanity Fair :



Bill Kaulitz
Er bricht sein Schweigen.

Im exklusiven Interview mit VANITY FAIR berichtet der Tokio-Hotel-Sänger über seine Stimmband-Operation

Sprechen
darf er im Moment nicht, aber Aussagekraft besitzen seine Sätze
trotzdem: Bill Kaulitz ( 18 ), Sänger der Band Tokio Hotel, hat sich
exklusiv gegenüber VANITY FAIR zu seinem Befinden nach seiner
Stimmband-Operation Anfang dieser Woche geäußert.

Per E-Mail
berichtet Kaulitz über seinen aktuellen Gesundheitszustand: "Mir wurde
unter Vollnarkose schön ’ne Metallschiene in den Hals geschoben, und
dann wurde mit kleinen Messern an meinen Stimmbändern rumzuschnippeln.
Das Gefühl kennt doch jeder. Mann, bin ich froh, dass ich das hinter
mir habe. Aber ich habe immer noch Angst um meine Stimme und zudem ein
schlechtes Gewissen wegen der abgesagten Konzerte."

Nach der
Operation darf Kaulitz zwölf Tage lang nicht sprechen, "dann muss ich
für vier Wochen zur Stimm-Reha. Da habe ich ja auch richtig Bock drauf!"

Vor
der OP gab der Sänger VANITY FAIR ein ausführliches Interview. Darin
spricht er zum Beispiel über seine Schulzeit, das gemeinsame Aufwachsen
mit seinem Zwillingsbruder Bill und auch über seinen Hang zur
schneidigen Optik: "Der geschminkte Bill ist mir definitiv näher als
der naturbelassene. Der ungeschminkte Bill ist für mich wie eine
Verkleidung. Wenn ich nicht bekannt wäre, würde ich auch so rumlaufen.
Das gehört total zu mir."

Kaulitz wundert es nicht, dass viele
Menschen ihn für schwul halten: "Die meisten haben dieses
klischeemäßige Denken: Schminke plus gemachte Haare ist gleich schwul.
Ich wollte ja genau das Statement setzen, dass es halt nicht so ist.
Jeder kann machen, was er möchte. Das eine muss mit dem anderen nichts
zu tun haben."


Das Cover der neuen Ausgabe von VANITY
FAIRVon Sex mit Groupies hält Kaulitz wenig: "Mich ekelt das ein
bisschen an, jeden Abend irgendwen in mein Bett zu lassen, den ich
nicht kenne. An dem Punkt bin ich noch nicht. Ich hätte auch gar nicht
das Vertrauen, ein Mädchen nur für eine Nacht mitzunehmen. Das einzige
Private, was man unterwegs hat, ist ja das eigene Hotelzimmer. Und da
jemanden einfach mal so eine Nacht mit schlafen zu lassen – also nee,
da wär ich total skeptisch.

Das ausführliche Interview lesen Sie exklusiv in der neuen Ausgabe von VANITY FAIR – ab Donnerstag am Kiosk.


Bill Kaulitz
Il rompt son silence

Dans
une interview exclusive de Vanity Fair, le chanteur de Tokio Hotel
expose sa situation actuelle vis à vis de son opération aux cordes
vocales.

Parler :
Il ne le peut pour l’instant, mais sa force d’expression remplace ses phrases. Cependant, Bill Kaulitz (18),
chanteur du groupe Tokio Hotel, s’est confié à Vanity fair vis-à-vis de
son état de santé après son opération aux cordes vocales annoncée en ce
début de semaine.


Par e-mail :
Kaulitz rapporte au niveau
de sa santé actuelle „J’ai été sous anesthésie générale, j’avais un
rail métallique dans la gorge, puis l’on a retiré à l’aide de petits
couteaux sur mes cordes vocales“.
Ce sentiment, tout le monde le
connaît. Je suis content que tout cela soit derrière moi. Mais j’ai
toujours autant peur pour ma voie et je me sens coupable vis-à-vis des
concerts qui ont été annulés.

Après l’opération, Kaulitz ne
doit pas parler pendant 12jours consécutifs, « Ensuite je devrais faire
4 semaines de réeducation pour ma voix. Car oui, j’ai bien fait le bouc
sur ce coup là“ (je pense dans le sens, j’ai fait une boulette).

Avant
l’opération, le chanteur à donné à Vanity fair une interview détaillée.
Dedans, il parle par exemple de son temps à l’école, sur le fait de
grandir ensemble avec son frère jumeau et aussi à propos de ses
penchants pour les vêtements flashant : « Le bill maquillé est
certainement plus proche de mon côté naturel. Le bill démaquillé est
pour moi comme un déguisement. Si je n’avais pas été connu, cela aurait
été aussi mon style. Il me correspond totalement. »

Kaulitz ne
s’étonne pas, que beaucoup de gens pensent qu’il est gay „La majorité
ont ce type de clichés qui veut que maquillage + longs cheveux font
complètement homosexuel. Je voulais simplement préciser qu’il n’en est
rien. Tout le monde peut faire ce qu’il lui plait. Cela ne doit en rien
déranger les autres.

La couverture de la nouvelle édition de
Vanity Fair à propos du sex avec les groupies surprend Kaulitz : „Celà
m’écoeure un peu, chaques soirs laisser rentrer quelqu’un dans mon lit
que je ne connais pas. A ce stade, je ne l’ai pas encore fait. Je
n’aurai pas assez confiance pour laisser une fille juste pour une nuit,
dormir avec moi. La seule chose privée, lorsque l’on est en
déplacement, c’est notre chambre d’hôtel. Et là, il serait trop facile
de faire rentrer quelqu’un juste pour la nuit. Alors non, je serai
complètement septique.

L’interview entière pourra être trouvée dans la nouvelle édition de VANITY FAIR, à partir de jeudi en kiosque.

Traduction by Lenina pour www.tokio-hotel-fufufu.topicboards.com




EDIT Laure : Suite de la traduction du post ci-dessus Wink Le message étant trop long, ça ne passe pas.




---------

Suite :

VF : C'était quand la dernière fois que vous êtes tombé amoureux ?
BK : Il y a trois ans et demi. Je n'ai pas trouvé le grand amour. Je ne crois pas que tout le monde le trouve. ou alors seulement une fois. Dans ma situation, j'aurai besoin de beaucoup de chance pour le trouver.

VF : A 18 ans, ne préférez-vous pas flirter "infininiment" de toute façon ?
BK : Je ne sais pas. Justement à cause de cette vie, je préfèrerai trouver le grand amour plutôt que flirter. Je veux partager mon peu de temps de libre avec quelqu'un dont je puisse dire : c'est la bonne ! (this is the one/die ein sein : pff on l'a pas cette expression : c'est la seule... unique ? :/ )

VF : Avez-vous déjà dit 'Je t'aime' à une fille ?
BK : Oui, mais pas de cette manière là. J'avais du dire "Je suis amoureux de toi". Plus je vieillis plus je prends au sérieux ces différences. Tom dit probablement 'Je t'aime' à une fille pour arriver dans son lit.

VF : (Arf je trouve pas le mot en français XD) Est-ce que vous vous *compétez XD* pour les mêmes filles ?
BK : On aime le même type de fille et nos petites amies étaient toujours amies l'une avec l'autre. C'était vraiment horrible parce qu'elles se mettaient en gang contre nous. Notre premier baiser était avec la même fille. Tom en premier. Le lendemain, elle m'a embrassé. Et on a laissé ça derrière nous (sous entendu qu'ils se sont pas battu pour cette fille). Oh Seigneur, j'ai trouvé que c'était totalement de la merde - aussi affreux qu'un premier baisser puisse être.

VF : Quel âge aviez vous alors ?
BK : Onze ans. Elle avait 3 ans de plus et de l'expérience.

VF : Quand est-ce que Tom à eu du sex pour la première fois (je reprends l'expression)
BK : A 14 ans, si jme souviens correctement.

VF : On dit que Tom se ruent sur les femmes comme s'il ne devait pas y avoir de lendemain.
BK : Je le laisse faire ce qu'il veut. Qu'il ai le crant (les nerf ? O_o) d'être avec quelqu'un de différent toutes les nuits. Ca ne m'amuserait pas mais nous avons toujours été différent sur ce point là.

VF : Votre collègue Robbie Williams nous a raconté une fois qu'il y avait deux sortes de groupies en Allemagne. Les unes veulent prendre une photo pendant le sex pour avoir une preuve à montrer aux amis, les autres demandent "Robbie, es-tu sûr que tes sentiments pour moi sont vrai ?" pendant le sex.
BK : Tom m'a dit cela aussi. Depuis qu'on est tellement sur la route, je n'ai pris personne dans mon lit. Ca me dégoute d'avoir quelqu'un que je ne connais même pas dans mon lit toutes les nuit. Je n'en suis pas encore là. Je n'aurai pas la confiance de prendre une fille dans ma chambre pour une nuit. La seule intimité / chose privée que l'on a en tournée, c'est notre chambre d'hôtel. Et laisser quelqu'un dormir là pour une nuit - non, je serais vraiment sceptique.

VF : Avez-vous déjà eu des relations sexuelles ?
BK : Je veux que cela reste mon secret (Oh Bill, y'en a qui ont déjà parlé tsais Rolling Eyes )

VF : Est-ce que cela vous surprend que certaines personnes vous croient gay ?
BK : Pas du tout. La plupart pensent, selon le cliché : maquilla + cheveux long et stylés = gay. Je voulais faire cette remarque, ce n'est pas le cas. Chacun peut faire ce qu'il veut. L'un ne pas pas forcément avec l'autre. (il veut dire que le maquillage et la coiffure ne pas forcément avec 'gay' et vice versa.)

VF : Que feriez-vous si vous étiez une fille pour une journée ?
BK : Je ne sortirai definitly pas avec mon frère.

VF: Mais encore ?
BK : Oh mon Dieu, que ferai-je ? Probablement la même chose que ce que je fais maintenant, because je ne fait pas de différence.

VF : Qu'aimeriez vous interdire aux filles ?
BK : De ne pas être jalouse, because la jalousie est très importante. Quand je suis amoureux je l'avoue immédiatement et je ne laisse plus tomber. Ca me rendrait fou si ma petite amie me disait : "Bill, je m'en fiche de toutes ces filles qui hurlent. J'ai totalement confiance en toi." (faut comprendre que ça lui plairait pas)

VF : Avez vous déjà été trompé ?
BK . Nein. Et je n'ai jamais trompé quelqu'un. La fidélité est la chose l plus importante pour moi.

VF : Comment ennuis-tu tes petites amies ?
BK : Je parle très fort. Toute la journée. Et toujours avec les pieds et les mains. Et je ne laisse jamais les gens parler. Tout le monde est ennuyé par ça.

VF : Qu'est-ce qui est le plus dur : aimer quelqu'un ou s'aimer soi-même ?
BK : Soi-même. C'est très dur de supporter/d'accepter tout ce qu'on est. Il y a d'incroyables nombreuses foi où j'ai ce sentiment d'insécurité et où je voudrai creuser un trou et ramper dedans, m'enrouler dans une couverture et rester là une année. Quelque chose je suis content qu'on soit dans ce tourbillon et qu'on ai un concert après un autre, comme ça vous n'avez pas le temps de beaucoup penser. Vous n'avez juste pas de temps pour la solitude.

VF : Pourriez-vous encore vivre sans une promi-sitter ? (genre de gouvernante pour les célébrités)
BK : Je peux tout simplement pas aller à la boulangerie, donc bien sûr quelqu'un d'autre le fait pour moi. Mais je peux encore me débrouiller pour les tâches quotidiennes, because mon problème est que je suis incroyablement perfectioniste. Je ne peux pas laisser les autres faire les choses. C'est pas normal et c'est de pire en pire. Tout doit être fixé en détail, because j'ai besoin de savoir exactement ce qui va se passer. Sinon ça me rend fou. Tom est aussi stressé comme ça. Bien que nous payons tellement de gens pour nous relayer dans certains domaines. Mais nous avons créé tout ça, alors c'est dur pour nous quand d'autres personne posent les mains sur Tokio Hotel.

VF : Controlez-vous aussi vos finances vous-même ?
BK : Oui. Je le faisais déjà quand j'avais 13 ans. J'ai accès à tous les comptes et je controle ça simplement comme je contrôle ma carrière.

VF : Savez-vous combien de millions vous avez ?
Une femme de la maison de disque avec un clipboard crie en retrait : "On ne parle pas d'argent !".

VF : Quand paierez-vous une villa à vos parents ?
BK : Aussitôt que je pourrai me le permettre. Je veux definitly vivre avec mes parents. On est si proches, je ne pense pas que se serait une contrainte. Il y a pas de chance qui je dise : "Oh mon Dieu, maintenant svp sortez"

VF : Imaginons que vous soyez kidnappé. Quel serait le montant raisonnable pour une rançon ?
BK : Autant que mes amis peuvent réunir ensemble. Bien sûr, ils devraient retrouver leur argent à la fin.

VF : Que pensez-vous de la chute de Britney Spears ?
BK : Je peux comprendre comment quelque chose comme ça peut arriver because je vis la même vie. les autres pensent probablement : " Elle a de l'argent, elle a tout réussi, pourquoi ne se relaxe/s'arrête-elle pas tout simplement ?". Je ne peux pas m'imaginer moi-même être un artist solo and être tout seul sur la route tout le temps. Je ne me crois pas capable de porter cette énorme pression tout seul.

VF: Madonna a dit en 1991 : "Je serai heureuse seulement quand je serai aussi célèbre que Dieu". Etes-vous pareil ?
BK : Bien sûr c'est une remarque amusante. Mais je peux totalemen la comprendre, because il n'y a pas de limite (de stop). Tu ne te dis pas 'Ok, maintenant je suis célèbre en Allemagne et c'est assez.' Même si j'étais immensément riche et que j'avais ma propre île, je continuerai. C'est vrai, la célébrité est une drogue. la detox serait violente, je pourrai difficilement la supporter.

VF : Si les drogues n'étaient pas illégales : laquelle voudriez-vous essayer ?
BK : Quelque chose de relaxant qui me mène à ne plus vouloir toujours tout contrôler.

VF : Etes-vous une star dans vos rêves ?
BK : Une fois, j'ai fit un cauchemar : je suis couché (au lit), dans une chambre faite de verre et tout autour de moi, il y avait des photographes, qui prenaient des tonnes de photos de moi. Je dis à notre équipe : "merde, merde,vous pouvez pas tout simplement les virer d'ici ?" mais un mec répond : "Non, je ne peux pas faire ça. Tu as un rdv et tu t'es rendormis." Mais je ne manque jamais un rdv. J'ai toujours 3 reveils pour pas que je me rendorme. Je ne suis jamais inponctuel.

VF: Pourquoi personne ne vous a jamais vu danser ?
BK : Je ne danse jamais.Je m'assois juste dans un coin - sauf si je suis vraiment saoul.Alors je le fais. Je pense que danser, c'est un truc de fille. Même si ça parait un peu 'chavvy' : seules les filles doivent danser partout.

VF : Pensez-vous parfois à vos propres funérailles ?
BK : Je dois dire : oui. Mes amis, qui ont le même âge que moi, y pensent aussi. T'imagine qui sera là et qui pleurera vraiment pour toi.

VF: Quel music devra être jouée at votre enterrement ?
BK : "Magic Dance" de David Bowie, du film "Labyrinth". C'était une chanson vraiment marrante et 'Labyrinth' est un film de mon enfance et je l'aime toujours (en parties).

VF: Que portez-vous dans votre cercueil ?
BK : Je serait tout en noir avec une veste en cuir. Mon dernier voeux sera definitly d'avoir les cheveux bien coiffés (stylés).J'espère que j'aurai encore assez de cheveux. Si non, quelqu'un doit definitly me mettre une peruque sur la tête.




[
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lo.
Übers Ende der Welt
avatar

Féminin Nombre de messages : 1648
Age : 27
Localisation : Blois/Châteaudun
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: [Divers] Magazines Allemand.   Ven 13 Nov 2009 - 22:28

Star Guide N°5





StarPortrait












































Monsun Mag




Ici


Monsun n°4 :


- An exclusive interview with Cinema Bizarre about Tokio Hotel, ToyZ and how gaga they are.
- "I kissed a girl.. and Bill liked it": Interview with Deutschrock-model Desi about the video shoot for "Schrei"
- Living with wax!Bill: An inside look behind the scenes with the staff of Madame Tussauds Berlin
- THUKST Fanparty in London
- The truest truth about Gustav
- F*CK SAFE CONTEST: Win Limited Red Edition H&M shirts and our infamous TH condoms!
- ... and lots and lots of other fun things

For the first time, MONSUN comes in 3 seperate versions: german, english and polish.


Pour récupérer le magasine :

german version: mediafire.com file/lj0zqjlzg1t/MONSUN_04_DT.pdf
english version: mediafire.com file/2akmjztoko0/MONSUN_04_EN.pdf




http://community.livejournal.com/monsun_magazin/5426.html
http://www.monsunmagazin.com/MONSUN/main.html


Best of the Dome #49.



Dernière édition par °°Laure°° le Ven 13 Nov 2009 - 22:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lo.
Übers Ende der Welt
avatar

Féminin Nombre de messages : 1648
Age : 27
Localisation : Blois/Châteaudun
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: [Divers] Magazines Allemand.   Ven 13 Nov 2009 - 22:36

Picture Star Spécial TH #1



Spoiler:
 



Heute - 04.05.09





GQ.COM - 10.09.09










GQ Germany – October Issue.
Et papa arrive avec la batte de base ball, le monde fou de Tokio Hotel.

Présenter Tokio Hotel n'est pas nécessaire, mais vous devez lentement les prendre au sérieux. Ce qui a commencé comme une histoire de groupe d'école en 2001 est maintenant le plus grand phénomène pop et export depuis Rammstein. Le troisième CD : Humanoid (02.10 d'Universal music) est aussi attendu par les fans de France que d'Amérique par des frissons de plaisirs, pendant que le magazine Rolling Stones fête les 20 ans des jumeaux Bill (chanteur) et Tom (guitare) en tant qu'icons de style. Pour GQ les jumeaux nous emmènent dans un petit voyage ultime à travers leur univers.

Le style de Tokio Hotel.
Bill: Déjà bien avant que le groupe ne commence, j'adorais sortir de la maison avec du maquillage et tout ce qui va avec. Je ne me sentais pas comme si j'étais pomponné, mais comme moi-même. En fait, quand j'ai quelques jours de repos en ce moment, ce qui arrive rarement, j'adore m'assoir dans le canapé ni rasé, ni maquillé et en jogging dans le canapé. C'est une chance plutôt sympa.

Tom: J'ai toujours eu cette coupe urbaine. Ca a été des dreadlocks, maintenant des cornrows (tresses plates africaines) j'aime les cheveux facile d'entretien. Tu te lèves le matin et tu n'as pas a te coiffer les cheveux d'abord.

Les idoles de Tokio Hotel:
Bill: J'ai toujours apprécié les films de vampires, j'aime bien Nena et David Bowie. Je n'ai jamais pensé, je veux lui ressembler. Et le Visual Kei japonnais (les bandes-dessinées et le punk ont inspiré le mouvement de mode) auquel je suis souvent comparé, je ne connaissais pas.

Tom: J'aime les mecs coriaces. Steve McQueen et Robert De Niro. Je veux leur ressembler quand je serais vieux. J'imagine que je porterais une barbe après.

Tokio Hotel et la rébellion:
Bill: Une fois, notre beau-père est passé nous prendre en ville avec une batte de baseball parce que des garçons plus vieux nous avaient menacé de nous frapper. Nous attirions déjà l'attention quand nous avions 9 ans et en étions conscients. Plus les gens étaient troublés par mon maquillage noir, plus noir il serait le jour suivant.

Tokio Hotel et le sexe:
Bill: Pendant les concerts, je pourrais bien sûr dire à une des gens de la sécurité : Celle-ci, celle-ci et celle-là, ammène les moi plus tard. Mais ça ne m'interesses pas, je dois être amoureux.

Tom: Pour être avec moi, pas besoin de trucs difficiles (rires) j'en ais vraiment tiré profit pendant longtemps, j'ai eu beaucoup d' “histoires courtes”. Mais c'était seulement quelque chose de physique et rien de plus.

Bill: Une fois, je revenais à ma chambre d'hôtel et il y avait 3 filles allongées sur le lit. Les gardes du corps sont devenus fous et les ont jetées dehors bien sûr. Des choses comme ça arrivent. Les filles entrent par la fenêtre.

Tokio Hotel et la vie privée.
Tom: Depuis quelques années, nous vivons des vies très retirées. Si nous sortons de la maison, la sécurité est toujours avec nous. Sortir et se balader dans le coin de notre côté, nous ne pouvons plus le faire. L'année dernière, je n'ai même pas rencontré une seule personne simplement dans la rue.

Tokio Hotel et le business:
Tom: Notre nouvel album est aussi un remerciement à nos fans allemands d'être restés vrais envers nous pendant que nous faisions des tournées dans le monde. Que nous travaillions souvent avec des personnes plus âgées pendant nos jours de travail ne nous embête pas du tout.

Bill: J'adore vraiment sortir avec des personnes plus âgées ! J'adorerais avoir un club de vieux folks. Je les rencontrerais tous les après-midi pour un café. (interview Jürgen Ziemer)

Les photos:
Minipunk:
Quant Tokio Hotel ont eu leur premier hit numéro 1 en 2005 avec Durch Den Monsun, Bill portait un mélange punk, emo et “j'ai mal dormi la nuit dernière” sur sa tête.

Porc-épic:

Pour leur deuxième album (zimmer 483) le chanteur s'est présenté en 2007 avec une nouvelle coupe de cheveux porc-épic, qui semblait sortir d'un manga japonais. Mais ça semble être une coïncidence.

Rasta élégantes:
Le dernier cri pour le nouvel album: Humanoid. Le designer a des dreadlocks avec des extensions claires. Ça n'a rien à voir avec le reggae. Bill a juste voulu changé...


Traduction de Fraizii pour LoveTH-Music.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lo.
Übers Ende der Welt
avatar

Féminin Nombre de messages : 1648
Age : 27
Localisation : Blois/Châteaudun
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: [Divers] Magazines Allemand.   Ven 13 Nov 2009 - 22:48

Vogue - Septembre 2009





http://illiweb.com/fa/pbucket.gif

Spoiler:
 



Star Pics 08/09









SUPER Illu n°43

[center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Divers] Magazines Allemand.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Divers] Magazines Allemand.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un Allemand obèse meurt après avoir refusé d'aller au zoo pour une radio
» Vintage Guyatone Lap Steel 66€ sur ebay allemand!VENDUE!
» Vivaldi: divers (sujet bordélique, classé archive...)
» [Vends] Magazines ( MF Mag + Instants Mag + MFIFC ......... )
» Un requiem allemand ( Brahms )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokio Hotel | Forum Officiel Francophone :: Tokio Hotel - Médias :: Presse :: Récapitulatif Presse Internationale-
Sauter vers: