AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [ITW] ESCH - 22/02/2010

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
M-Billy
Heilig
avatar

Féminin Nombre de messages : 4514
Age : 20
Localisation : *Là ou ils sont... je suis*
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: [ITW] ESCH - 22/02/2010   Mar 7 Sep 2010 - 7:55



Bill: We're extremely nervous.
Meaning, we're always extremely nervous and that also doesn't go away. I think it's just part of it.
Of course, one is always nervous when walking on stage and as soon as one stands on it and begins then one relaxes relatively quickly on stage and actually just has fun.
However, one has to say that we're extremely nervous prior to that.

Bill: This time the big difference is that we've got our very own stage with us. Well yes, that's basically what makes the difference. If one uses the local stage, like, the one at the venue, then, of course, it saves [money] when one doesn't have to drive it here and there. And this time we've got our very own stage with us though. Therefore it's all just a bit more elaborate.

Bill: Back in the day when I really still was quite young, like with seven, eight years, I was also standing at Nena concerts and so on, in the rain while I was waiting and so on. Meaning, definitely.
Bill: Especially Tom and I also don't know it any differently, yes? We grew up like that. We've evoked tremendous hatred in elderly people as well when we were still very young. Therefore... It's also one of those things that we enjoyed more than it was bad for us and one also has to say that we wouldn't be where we are now if we hadn't had them, the hater. So, therefore... Actually we're quite grateful for it.
Tom: During the last phase of our album production – which took almost a year – I and Georg, we took, we just took 2 weeks off and, and passed by Jessica Alba's house with a tent and settled down. Nah, she didn't give a concert. She also didn't open the door, erm, so therefore it wasn't much of a success but those are just the little things one happens to do.
Bill: Usually people hate us or they just really like it and so on and there's actually rarely anything in-between and therefore... Well, Tom and I grew up like that. Meaning, also when we weren't making any music. All we had to do was get on the school bus and the same thing was happening on there. So therefore, erm...it's actually a thing that we totally got used to.
Bill: Good question! How can one still earn money being a musician nowadays?! That is...difficult, one has to say.
Tom: We've actually got a similar problem because, erm, of course we're spending so much money for the production on tour as it is so of course we're not earning any real money with such a tour anymore and CDs are also getting less and less all the time.
Bill: So, additionally Georg has to prostitute himself on off days. *laughs* So he's, like, walking the street as well.
Georg: Bill is my best customer, by the way.
Bill: Exactly. *laughs*

Bill: I think it's really just sh*t, especially for, like, newcomer guys. Meaning, to get a record deal that's good and, and to still get your big breakthrough as an artist these days. I think that it's getting harder and harder because people don't invest anything anymore, of course. Well, when I’m looking at our own sh*t record label, then...
Tom: *laughs* Yes, exactly.
Bill: ... [we] can...we know about that.


Bill: Of course we can talk about the last five years especially, so when one has a look at the record industry, then, erm, there are definitely many, many old men sitting in front of their desk crying at the record labels. Meaning, it's proper going downhill. Meaning, it's really been easy to follow [the matter] over the past five years.
Tom: When did one receive Platinum [records] in Germany 10 years ago? That was probably with, like, two million [sold] records or something?
Bill: Probably, yes.
Tom: I think, now Platinum lies at 200,000, right? Or something like that.

Tom: We also made the mistake... What's to say "made the mistake"? I'd probably always do it the same way over and over again. Somehow we've never done some things like, erm, some advertising contracts or something, like, where we were saying "Well, come on. Let's just do it so that, so that we can make some cash somehow." or "Let's just release a Tokio Hotel Lollipop." Or something like that. We really always took care of it somehow [being]... Yes, that we could, like, totally approve of it. And actually we've really focused more on our tours, on our albums and at the same time we actually left everything, everything behind that could be left behind.
Bill: Hey, we're Tokio Hotel and just had an interview with Oliver and it was...
Georg & Tom: Okay... okay...bearable.
Bill: It was super, great, fantastic.

Translation by THUKST



Bill: Nous sommes extrêmement nerveux. Je veux dire, nous sommes toujours extrêmement nerveux et aussi que cela ne nous quitte pas.
Je pense que cela fait juste partie de la situation.
Evidemment, tout un chacun est extrêmement nerveux quand il monte sur scène et aussitôt que l'un de nous y est et commence à jouer, les autres se décontractent relativement vite sur scène et en fait s'amusent.
Par contre, quelqu'un se doit de dire que nous sommes extrêmement nerveux avant cela.

Bill: Cette fois la grosse différence est que nous avons notre propre scène avec notre décor avec nous. Donc oui, c'est cela qui fait toute la différence.
Si quelqu'un utilise la scène telle qu'elle, celle qui est déjà sur place sans décor précis, alors évidemment cela permet de faire des économies (d'argent) et personne n'a besoin de déplacer ceci ici ou là.
Et cette fois nous avons vraiment notre propre décor de scène avec nous pourtant.
Donc tout cela est un peu plus élaboré qu'habituellement.

Bill: A l'époque où j'étais encore très jeune, vers 7 ou 8 ans, j'allais aussi aux concerts de Nena et des choses comme ça, sous la pluie j'attendais et d'autres choses.
Donc définitivement.

Tom: Pendant la dernière phase de production de notre album - qui a pris environ 1 an - Georg et moi, nous avons pris, nous avons pris juste 2 semaines de repos et nous sommes passés devant la maison de Jessica Alba et nous avons installé notre tente.
Nan, elle n'a pas donné de concert.
Elle n'a pas non plus ouvert la porte, hem, donc ce n'était pas vraiment un succès mais c'est le genre de petits trucs que quelqu'un peut arriver à faire.

Bill: Particulièrement Tom et moi et aussi je ne connais pas cela d'une manière différente, oui?
Nous avons grandi ainsi.
Nous avons provoqué une haine énorme chez les personnes plus âgées que nous et ce même lorsque nous étions très jeunes.
Donc...c'est aussi une des choses que nous avons apprécié le plus quand la situation allait mal pour nous et quelqu'un doit aussi dire que nous ne serions pas où nous sommes aujourd'hui, si nous n'avions pas eu cela, ces gens qui nous détestent.
Alors, donc...en fait nous sommes assez reconnaissants pour cela.

Bill: Habituellement les gens nous détestent ou ils aiment juste ce que nous faisons et tout cela et il y a en fait rarement quelque chose d'autre entre ces deux situations et donc...
Et bien, Tom et moi avons grandi comme ça. Ce qui veut dire même quand nous ne faisions pas de musique. Tout ce que nous avions à faire était de prendre le bus scolaire et les mêmes choses se produisaient là dedans.
Alors donc, hem...c'est en fait quelque chose auquel nous nous sommes totalement habitués.

Bill: Bonne question! Comment quelqu'un peut encore gagner de l'argent en étant musicien de nos jours?! Ceci est...difficile, quelqu'un doit bien le dire.
Tom: Nous avons en fait connu un problème similaire parce que, hem, évidemment nous dépensons tellement d'argent pour la production, la tournée en cours et évidemment nous ne gagnons pas vraiment d'argent avec une telle tournée maintenant et les ventes des cd sont aussi de plus en plus basses chaque jour.
Bill: Donc, en complément Georg doit se prostituer pendant ses jours de repos. *rires*
Donc il, aime marcher dans les rues également.
Georg: Bill est mon meilleur client, en passant.
Bill: Exactement. *rires*

Bill: Je pense que c'est vraiment juste la merde, particulièrement pour, ceux, les nouveaux venus.
Je veux dire avoir un contrat pour faire un disque ce qui est bien et, et arriver à avoir votre grande percée en tant qu'artiste de nos jours.
Je pense que cela devient de plus en plus dur parce que les gens n'investissent plus rien du tout maintenant, évidemment. Et bien, quand je regarde notre propre saloperie de label musical, alors...
Tom: *rires* Oui, exactement.
Bill:...(nous) pouvons-nous...nous savons à propos de cela.

Bill: Evidemment nous pouvons parler des 5 dernières années particulièrement, donc quand quelqu'un regarde l'industrie de la musique, alors, hem, il y a définitivement beaucoup, beaucoup de vieux monsieurs assis face à leurs bureaux qui pleurent dans les maisons de disques, les labels.
Ceci veut dire que c'est approprié (pas anormal) de suivre une pente descendante. Ce qui signifie que ça a été vraiment facile de suivre (le problème) pendant ces 5 dernières années.
Tom: La dernière fois que quelqu'un a reçu un platine (disque de platine) en Allemagne ça date d'il y a 10 ans? C'était probablement avec, quelque chose comme, 2 millions (de disques vendus) le record ou un peu plus?
Bill: Probablement, oui.
Tom: Je pense, maintenant le platine est attribué à 200 000, exact? Ou quelque chose comme cela.

Tom: Nous avons aussi commis cette erreur...Qu'est ce que c'est que de dire "commis cette erreur"?
Je referrais probablement toujours la même encore et encore.
Quelque part, nous n'avons jamais fait des choses comme, hem, des contrats publicitaires ou quelque chose, comme, nous nous serions dit "Bon, allez. Faisons juste ça et comme ça nous allons faire de l'argent facile en quelque sorte" ou " Sortons juste à la vente une sucette Tokio Hotel".
Ou quelque chose comme ça.
Nous avons toujours pris soin de cela quelque part (en étant)...Oui, que nous pouvons, comme, totalement approuver une décision. Et en fait, nous avons réellement porté toute notre attention sur nos tournées, nos albums et en même temps nous avons tout laissé derrière nous, tout laissé derrière, tout ce qui pouvait l'être.

Bill: What we wish for...? We definitely wish to go to Asia next. We wish for...
Tom: [That] people buy records again and that the music industry flourishes again. *laughs*
Bill: Exactly. We wish for less illegal downloads for everybody.


Bill: Ce que nous souhaitons...? Nous souhaitons définitivement aller en Asie ensuite.
Nous faisons un souhait pour...
Tom: (Que) Les gens achètent à nouveau des disques et que l'industrie de la musique refleurisse à nouveau *rires*
Bill: Exactement. Nous faisons aussi le souhait pour tous qu'il y ait moins de téléchargements illégaux.


Bill: Hé, nous sommes Tokio Hotel et nous venons juste d'avoir une interview avec Oliver et c'était...
Georg et Tom: OK...ok...supportable.
Bill: C'était super, génial, fantastique.


Traduction française par ForbiddenColours pour FC Officiel Français
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilhelminameister
Übers Ende der Welt


Féminin Nombre de messages : 1026
Age : 28
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 08/09/2009

MessageSujet: Re: [ITW] ESCH - 22/02/2010   Mar 7 Sep 2010 - 19:41

Merci pour la traduction. Je l'avais écouté en V.O. Comme Bill ne sait toujours pas parler moins vite et respirer entre les phrases, je n'avais compris que 10%.
Amusant que les Tom et Georg fantasment sur Jessica Alba, pendant que leurs propres fans se font des films sur eux. Georg préfèrerait avoir Miss Alba pour "cliente".
Ils sont très réalistes sur le problème de l'industrie du disque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maresa
Schrei
avatar

Féminin Nombre de messages : 133
Age : 46
Localisation : Espagne
Date d'inscription : 01/03/2008

MessageSujet: Re: [ITW] ESCH - 22/02/2010   Mer 15 Sep 2010 - 22:23


Merci pour l´article!

J´aime bien voir comme ils donnent leur avis sur l´industrie du disque et comment cela marche, ils n´ont aucun problème à "critiquer" les labels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ITW] ESCH - 22/02/2010   

Revenir en haut Aller en bas
 
[ITW] ESCH - 22/02/2010
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Théâtre du Capitole de Toulouse - saison 2010/2011
» Opéra de Lyon - saison 2009-2010
» Royal Opera-House 2010-2011
» Théâtre de Caen 2010-2011
» [Walygator Parc 2010]The Monster, Inverted B&M

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokio Hotel | Forum Officiel Francophone :: Tokio Hotel - Médias :: Presse :: Interviews-
Sauter vers: